salon du livre versant pros

Webzine consacré à Christoph Chabirand lauréat premier prix littéraire 2015


Envoyé aux abonnés - copie

Bonjour du Lot,

Le 1er janvier 2015, à la première seconde, Christoph Chabirand a remporté le douzième Prix SALON DU LIVRE du net. http://www.salondulivre.net. Avec "Les Yeux Vair", recueil de nouvelles publiés par Orphie éditeur en 2014.

Le lauréat n'est pas responsable du retard de la publication de cette interview. Pas plus que la distance entre Montcuq et l'Ile de la Réunion... pour laquelle Internet offre une réelle proximité... Le temps passe très vite ! Tout simplement... Je sais, je vous ai causé de Pigeonniers lotois et autres livres de François-Antoine de Quercy... J'ai écrit un texte pour la chanson, une lettre à mon assureur... Bref... Je reviens à Christoph Chabirand... Aux questions, ses réponses...


Stéphane Ternoise, pour le salon du livre du net
: - "Les yeux vair." 42 nouvelles. D'abord le titre. Merci de nous fournir une petite explication sur ce « vair »...
Christoph Chabirand : Le vair est la fourrure d'un petit écureuil dans les tons gris-bleu, aujourd'hui disparu. On trouve trace dans la littérature de cette fourrure avec la fameuse "pantoufle de verre" de cendrillon de Charles Perrault mais avec une faute typographique. Le mot "vair" a disparu du français, il ne subsiste que "vairons" pour désigner deux yeux de couleurs différentes. Le patois vendéen comme le créole réunionnais fourmillent d'expressions issues du vieux français, ainsi en extirpant ce mot de sa désuétude, j'ai voulu faire un clin d’oeil à ces deux langues que j'affectionne particulièrement.

- 42 nouvelles. Et la mort s'impose dès les premières, puis "de nombreux suicides". N'avez-vous pas eu peur, en débutant par ces nouvelles, de figer votre lectorat ? Et pourquoi la mort ? L'époque vous semble propice à cette tentation ?
Il est vrai que l'idée de la mort, sous toutes ses formes, accidents, meurtres, parfois suicides, est présente dans mes écrits, ce n'est pourtant pas une obsession. La mort donne son sens à la vie, elle est même un accélérateur de vie. Je suis de ceux qui ne la redoutent pas mais qui en ont pleinement conscience et ainsi tâchent chaque jour de vivre totalement leur vie. En ce qui concerne le suicide proprement dit, j'y vois plus l'expression d'un choix, d'une liberté que d'un désespoir dans une société devenue hautement individualiste.

- Votre vie... né en Vendée en 1958, vous vivez depuis 1986 à La Réunion, note votre présentation dans ses premiers mots. Ce qui semble indiquer que vous considérez ce changement "de domicile" comme l'un des actes les plus importants de votre vie. Pouvez-vous replonger dans vos motivations à 28 ans... Et "de quelle manière vivez-vous" depuis 1986, professionnellement ?
J'ai été nommé instituteur remplaçant dans le département de La Réunion en 1986 où j'y ai exercé ce métier jusqu'en 2014. J'ai débarqué sur cette île sans en rien connaitre, j'avais juste une carte en relief en tête pour unique référence et le choc a été total. L'insularité m'a toujours attiré et, bien que La Réunion ait une histoire courte, elle est extrêmement riche et passionnante, tout comme ses peuples, ses paysages. Sans renier ma Vendée natale, je suis devenu amoureux de cette île si loin de la France et pourtant si française.

- Pouvez-vous nous parler de votre maison d'Editions, ORPHIE ?
Orphie est une maison d'édition généraliste spécialisée dans l'ultra-marin francophone depuis une trentaine d'années. Elle ne délaisse pas pour autant la littérature puisqu'elle publie, outre les incontournables livres destinés à une clientèle touristique, romans, nouvelles, policiers, ouvrages historiques, écrits par des auteurs ultra-marins. Je trouve cette démarche, qui n'est pas forcément très lucrative, fort louable.

- Ecrit-on d'abord pour soi ? Pour se connaître ? Pour sortir des démons ? Pour passer à autre chose ? Pour transmettre ?

- Pourquoi la nouvelle ? (je sais "pourquoi y'a-t-il quelque chose au lieu de rien ?" !)

Toutes les questions, toutes les réponses de Christoph Chabirand : http://www.salondulivre.pro/salondulivre6.html

Et comme presque chaque année, la question "traditionnelle", "Qu'est-ce qu'un écrivain ?". Réponse de Christoph Chabirand : http://www.ecrivain.lu/questce.html

Agréable lecture

Stéphane Ternoise, toujours lotois...
http://www.lotois.fr

les yeux vair


Christoph Chabirand


les yeux vair
www.salondulivre.pro
Interview
Christoph Chabirand

http://www.lewebzinegratuit.com

Contact postal : Jean-Luc Petit - BP 17 - 46800 Montcuq
Ne pas répondre à ce webzine (adresse non utilisée en lecture) CONTACT SUR LE SITE http://www.lewebzinegratuit.com (82 226 abonnés) Pour NE PAS recevoir le prochain WEBZINE, rendez-vous page http://www.ternoise.net/indexwebzine.html Avec votre adresse mail : votreadresseemail



Votre avis